( 16 septembre, 2012 )

avenir incertain

La gestion actuelle de l’entité France par le gouvernement et ses alliés objectifs conduit inévitablement à la catastrophe.  Ils font le contraire de ce qu’il faudrait faire pour arrêter la perte des emplois réels, et ils recommencent à créer des emplois bidons (150 000 TUC nouvelle formule prévus dans un premier temps). D’autre part ils ferment une centrale électrique qui fonctionne à l’uranium enrichi et au MOX (qui permet d’utiliser des déchets retraités) pour la remplacer semble t’il par de l’électricité produit avec le gaz russe. L’énergie va devenir de plus en plus chère dans le processus en cours.  Fessenheim est amortie depuis longtemps. Cette centrale permet l’indépendance énergétique de l’Alsace, et contribue souvent à assurer la soudure en Suisse et en Allemagne. La faire durer encore 20 ans est assez facile et sa sécurité est très bonne par rapport à toutes les autres formes de production d’électricité. Fermer cette centrale est une faute politique, un gage donné au parti écologiste qui est une officine nettement aux mains de groupes de pression ayant des intérêts dans les produits pétroliers (sa candidate à l’élection présidentielle était même norvégienne, le pays de l’or noir européen). Ce  sont des milliers de tonnes de gaz et pétrole que nous seront obligés d’acheter en plus lors de la fermeture graduelle de ce site, et ceci va aussi désorganiser les autres sites nucléaires . Pour ce qui concerne le réacteur de nouvelle génération (EPR) sa mise en oeuvre ne tient qu’à un fil, et elle sera sans doute délibérément retardée. Nous avons besoin de plusieurs EPR en complément et en remplacement des tranches qui seront bientôt arrêtées pour y subir des maintenances de sécurité nécessaires. Peut être faut il même  envisager de construire d’autres réacteurs plus souples et de plus petite puissance, permettant leur installation par exemple dans les petites entités éloignées de la métropole. Les énergies complémentaires ont aussi un avenir mais ne soyons pas dupes des contes à dormir debout des écologistes qui les montent en épingle, tout ceci n’est pas si simple et si efficace. Bien sûr l’idéal serait que des énergies dites propres fournissent l’essentiel des besoins. Actuellement l’énergie la plus propre est l’énergie nucléaire, elle induit de loin le moins de dégâts notamment en sauvegardant les ressources fossiles de carbone. Et à terme elle sera basée sur la fusion qui est un avenir ouvrant la porte à une énergie plus disponible pour toute l’humanité.

L’augmentation des impôts qui se profile va diminuer fortement le niveau de vie des classes moyennes, sans apporter une seule chance à l’industie et au commerce de créer un seul emploi nouveau. La taxation à 75% va faire fuir à l’étranger les contribuables qui y seront soumis, ce qui diminuera fortement les rentrées fiscales. Les riches vont investir ailleurs, et ils vont même vivre ailleurs.

Les industries vont licencier fortement devant la conjoncture qui se dévoile peu à peu avec cette politique à contre sens. Il est probable que 600 000 emplois industriels seront détruits dans les semaines prochaines, alors pourtant que tous les indicateurs sont loin d’être si mauvais. mais les patrons ne font pas confiance et avec raison à ce gouvernement pour mettre de l’ordre dans la maison. Sarkozy a tardé à passer une partie substantielle des impôts des entreprises consacrée aux aides dites sociales dans la TVA, le gouvernement et son assemblée ont détruit cette mesure de sauvegarde qui ne s’appliquera donc pas, ils vont sans doute augmenter la CSG en compensation mais sans baisser pour autant les charges des employeurs.

Un plan de relance sera sans doute lancé mais il ne concernera que ce que l’Europe laisse hors du champ de la concurrence mondiale forcenée actuelle, et même là il y a du souci à se faire, ce sont les Coréens qui construisent les centrales nucléaires par exemple, et non Aréva qui n’est toujours pas maître d’oeuvre unique de ces grands chantiers. L’équipe ministérielle précédente à perdu son temps le plus souvent sur ces dossiers, elle a voulu faire de la politique alors qu’il fallait faire de l’ordre et de la discipline. Il en est de même de nos ventes de matériels militaire, rien ne tient debout dans ce domaine. Les autres grands équipements domaine de prédilection de la France sont en panne même dans l’hexagone et encore plus dans les anciennes colonies qui certaines sont encore DOM TOM gérées n’importe comment, arrosées d’argent public et de subventions qui pourrissent tout le tissus social et empêchent que les productions locales soient compétitives.

La France enfin est envahie par une masse de plus en plus importante de prolétaires venus du tiers monde sans capitaux de base, sans envie de s’intégrer mais seulement de profiter des revenus sociaux et des subventions étatiques. Les étrangers disposant de capitaux n’y font que de la prise de possession des entreprises en perdition. Ainsi un groupe chinois, s’allie avec un industriel, il vient récupérer les machines sur le site français il les remonte en Chine ou dans une autre zone à faible coût de main d’oeuvre, il fournit la production, sur place on ne fait plus que les expédition et la gestion des clients, ainsi que la production des quantités qui manquent en fonction de la conjoncture. Les prix des produits n’ont pas baissés pour autant. Le capitaliste local et son allié chinois se partagent les bénéfices. Les postes de travail ont bien entendu été supprimés ici, remplacés par des CDD. C’est l’exemple de cette politique de merde.

Contre laquelle l’Etat et l’Europe ne font rien.

Alors que devons nous faire?

Il est temps de faire une vraie révolution en Europe et en France. Soit nous devenons membres d’un Etat EUropéen qui veut dire quelque chose avec un pouvoir exécutif fort qui ne s’occupe que des affaires européennes et pas des affaires des provinces européennes qui doivent pouvoir gérer leur culture, protéger leurs emplois avec une préférence pour les locaux et une lutte sérieuse contre toute forme de dumping économique.  L’Etat quel qu’il soit doit nous protéger de l’invasion,  s’il ne le fait pas comme maintenant il ne mérite pas de subsister dans sa forme et doit être changé.

Soit nous nous replions sur des petites principautés qui elles sont efficaces et qui fournissent du travail à leurs citoyens, comme le fait Monaco, Andorre, etc…

L’idéal serait d’ailleurs qu’il y ait une structure européenne qui garde les frontières et tienne en respect les concurrents ou ennemis de l’Europe, et que les peuples se gèrent à l’intérieur comme Monaco est géré. N’importe quelle entreprise gérée comme l’est la France serait en faillite et ceci c’est l’ENARCHIE qui en est la principale cause, et la politique politicienne. Car il n’y a pas de plan à long terme pour la France. Il n’y a que des lubies des dirigeants élus pour 5ans ou 7 ans au plus. Alors c’est le n’importe quoi qui prime. D’infimes minorités ont d’immenses pouvoirs de nuisance, et se sont emparées des leviers de commande.

Les vrais problèmes sont masqués par des rideaux de fumée:

Par exemple la parité homme et femme qui est une manière pour les mafieux de tenir le pouvoir, en faisant oublier que quelques groupes comme les Enarques, les Francs Maçons, certains groupes religieux ou ethniques ont une représentativité énorme par rapport à leur importance dans la population. La non représentativité du personnel politique est une évidence. Nous subissons fortement l’énarchie, les fraternités, certains groupes ethniques et religieux. Est ce normal?

Certainement pas!

Les partis de gouvernement ne sont même pas représentatifs de la population , oui le sexe est un rideau de fumée, comme l’est bien sûr l’idéologie laïque. La petite secte laïque ne concerne directement que quelques centaines de milliers d’individus, mais elle dirige tout et se sert aussi des églises et des cultes pour ses visées en les tenant en  laisse avec ses lois bizarres.

Ceci produit les effets détestables qui conduisent à la désagrégation des familles et à la mise en péril de l’équilibre démographique des Peuples occupant les territoires de la Nation actuelle.

Alors qu’attendons nous pour changer cette absurdité et mettre hors jeu cette petite secte laïque comme les Russes ont fini par mettre hors jeu leur nomenklatura communiste.

Il s’agit d’une révolution à faire, et il faut s’y préparer. Et il faut combattre les vrais ennemis du Peuple, ils ne sont pas dans les opposants des extrêmes qui sont stupidement jacobins et cons par nature, ils sont au pouvoir , dans les administrations et dans les partis politiques, ce sont eux les fossoyeurs de l’Europe, eux qui sont responsables du fait que nous sommes  envahis et colonisés.

L’indépendance est le premier objectif à atteindre, tous les moyens doivent être mis en place pour y parvenir. Le régime jacobin est impérialiste et colonialiste dans son essence et c’est pour ceci qu’il s’est doté de l’idéologie laïque, qui conduit inévitablement à la destruction des peuples constitutifs par la colonisation organisée par l’Etat central. L’indépendance doit se construire sur l’identité nationale, et la religion est un bon moyen de la mettre en oeuvre, toutes les luttes qui ont abouti ont cette base, il y a aussi les caractéristiques physiques et humaines des citoyens qui sont une bonne base, et là l’impérialisme et le colonialisme jouent le melting pot et le mélange des soit disant races humaines pour égarer les citoyens et les domestiquer, les esclaviser en fait.

L’Etat fédéral européen doit respecter les indépendances nationales des entités qui la composent. Il ne le fait pas actuellement. Il devra le faire demain ceci aussi est un chemin à définir et à mettre en oeuvre.

 

Pas de commentaires à “ avenir incertain ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|